Chez Marius – un régal

Découverte du restaurant Chez Marius à Toulouse. Un régal pour les papilles.

J’y suis allée un soir et un samedi midi. Le menu est à 31 euros entrée/plat/dessert. Les produits sont frais, et les cuissons, que ce soit du poisson ou de la viande, sont impeccables !

Une bonne cave, un service décontracté mais pro, que du bonheur…

Evitez juste les tables sur la mezzanine, il y fait très vite chaud.

Ils ont ouvert il y a peu, l’Avant Marius juste à côté pour l’apéro, à tester !

 

Publicités

Le Py-R – Toulouse

On a testé le Py-r sur les conseils d’un collègue. Ah le régal des papilles !

2 menus : un à 42 euros et le menu dégustation à 62 euros. Un décor épuré dans les tons blancs, un service professionnel mais pas pesant et un service de voiturier qui peut être utile puisque ce restaurant se trouve au 19 Descente de la Halle aux Poissons, Toulouse (la rue qui descend de Couteliers vers l’ancienne Tantina de Burgos).

Un seul bémol : les vins sont peut être un peu chers. Mais le dessert au chocolat, damned !

Vous n’aurez pas accès aux menus sur leur site, c’est une surprise…

En Marge – Une parenthèse gourmande

blog-0624

Un déjeuner au restaurant En Marge à Aureville, une escapade, une parenthèse inattendue, une petite bulle de douceur… à moins de 1/4 d’heure de mon travail.

Le cadre est champêtre évidemment, de grandes baies vitrées donnent sur la campagne. On y était à midi et les autres clients sont arrivés à 12h30 : le restaurant en tête à tête avec Mr Flanker

Les serveurs sont sympas et pas trop coincés. La femme du chef est charmante, le sourire aux lèvres.

Le menu de midi est à 30€ et ça tabasse !!! Il change en fonction des arrivées du jour. Aujourd’hui, nous avons eu droit à :

des mignardises étonnantes, un tartare de canard et ses coeurs sur vinaigrette acidulée (une tuerie), un cabillaud rôti avec sa tarte fine tomate/parmesan et une tarte tatin revisitée (une TUERIE : les pommes caramélisées étaient un peu glacées et elles étaient accompagnées d’un sorbet à la fève de tonka sur un lit de sablés (et pralin ?) au beurre salé émiettés très finement.

Et le pain… légèrement chaud, croustillant, accompagné de beurre et de sel (du pays de Galles, et ouais) aromatisé à la vanille. J’aurais pu faire le repas rien qu’avec ça.

Le vin ? Mr Flanker a pris un verre de sancerre rouge délicieux dont j’ai oublié le nom ! ZUT !

A tester et à re-tester !

 

 

 

Le Bistronomique à Toulouse

Le BistrononiqueJe suis allée tester  le Bistronomique, route de Revel à Toulouse. Pause de midi puisque ce n’est pas loin de mon travail. Sans réfléchir, on se demande pourquoi ils se sont installés là, en bordure de cette route de Revel sans intérêt. Mais vu le monde qu’on y trouve, on se dit que ce n’était pas une si mauvaise idée que de se placer dans une zone où il y a ma foi, beaucoup d’entreprises donc de pauses déjeuner… Je me demande comment ça se remplit le soir.

Sinon dans l’assiette, c’est frais, ça a le goût du terroir et c’est très généreux ! Note spéciale au café gourmand qui a la taille  d’un dessert. Et ce qui ne gâche rien, le personnel est souriant !

blog-02Le Bistrononique